Hommage à  Fabrizio de André & à son maître  Georges Brassens

avec : Massimo Donno, Emanuele Coluccia et Jacquy Evrard, Michel Feilner, Lucilla Pepe.

Fabrizio De Andrè est considéré comme l’un des plus grands compositeurs italiens, faisant partie à part entière de la littérature italienne du ‘900. Considéré le Brassens italien, De André n’a jamais caché sa passion pour le chansonnier français. Il aurait d’ailleurs dit : “il a bouleversé ma vie. Si j’ai commencé à faire ce métier c’est seulement grâce à lui“. De André a repris neuf chansons de Brassens comme Mourir pour des idées, Le gorille (composée en 1952 et traduite en 1968), La marche nuptiale, Dans l’eau de la claire fontaine, L’assassinat, Les passantes ou encore Le testament.

Le chanteur italien Massimo Donno qui vous fera voyager dans l’œuvre de Fabrizio de André. Trente ans de musique, de poésie, de positions idéologiques et politiques, des événements humains dans un Italie en mouvement perpétuel. Pour raconter Fabrizio De Andrè, raconter sa Gênes, son amour, son anarchie : la voix et une guitare, du chanteur Massimo Donno accompagné par le saxophones et à la flûte traversière par le multi-instrumentiste Emanuele Coluccia.

Le guitariste et chanteur Jacquy EVRARD, pilier du Festival Brassens de Liège, retraité d’aujourd’hui, reprend avec sa guitare, les chansons de Brassens. La complicité de cœur, d’esprit, de « valeurs » existe entre ces deux-là… Peut-on aimer Brassens et chanter ses couleurs si on n’est pas avant tout un de ses « copains d’abord »? ….Si Brassens a laissé les traces indélébiles que nous connaissons, si son oeuvre demeure vivante et soumise à notre réflexion, l’homme de son vivant ne s’est jamais érigé en donneur de leçons. Simplement, il ressemblait à ses chansons et ses chansons lui ressemblaient, offrant une palette où se mêlaient – entre deux touches d’humour – coups de gueule et infinie douceur, mots drus et crus et immense pudeur.

Le musicien liégeois Michel Feilner artiste libre dans sa tête et dans ses images. « Féliner » comme Il aime qu’on l’appelle… mais il ne ronronne pour personne. Auteur, compositeur, c’est un bateleur des mots et un insolent de talent.

La chanteuse italienne établie en Belgique Lucilla Pepe, les chansons de De André font partie de son répertoire depuis des années, le titre « Amore che vieni, amore che vai » est l’une des ses chansons-phare.

Vendredi 12 avril à 20h à l’ Auditorium du Musée de la Boverie à 4020 Liège

Prix : 15€(entier) 12€ (réduit)

Derniers événements

Du 18 Avril au 18 Avril 2024
Affiche s

Spectacul'art - Stand up comédie

Du 12 Avril au 13 Avril 2024
vignettte

Salon des vins et des terroirs

Le 14 Avril
THUNDERCAT à l'OM le 14 avril 2024

THUNDERCAT à l'OM le 14 avril 2024

Du 17 Mai au 18 Mai 2024
Affiche JPO

Portes ouvertes du Centre Antoine Vitez

Le 25 Août
M.Schneider

Les « tubes » de l’orgue

Le 19 Avril
AGORIA à l'OM le 19 avril 2024

AGORIA à l'OM le 19 avril 2024

Du 22 Août au 22 Août 2028
Bai Kamara Jr Trio

Bai Kamara Jr Trio

Le 21 Juin
6K Fest FDM 2024

6K Fest FDM 2024

Du 9 Juin au 9 Juin 2024
Jeune public - Poucet (marionnettes)

Jeune public - Poucet (marionnettes)

Du 31 Mai au 31 Mai 2024
Punch Live

Punch Live

Le 28 Juillet
F.Crutzen

Airs de Haendel

Du 24 Avril au 24 Avril 2024
Punch Life

Punch Life