LE COMPTOIR DU LIVRE : BIEN PLUS QU’UNE LIBRAIRIE

Rédaction : Cécile Botton / Photos : Cécile Botton & Emelyne Delfosse 

Le weekend du 3 et 4 décembre prochain aura lieu la 9ème édition du salon Les Fugueurs du livre. Comme l’an passé, celle-ci se déroulera au Grand Curtius le samedi de 12 à 18h et le dimanche de 10 à 17h. Mais tout d’abord, petit détour au Comptoir qui organise l’événement et rencontre avec Emelyne Delfosse, employée de cette librairie pas comme les autres. 

À l’origine 

Tout débute en 2001 avec trois comparses : Guy Jungblut, directeur aux éditions Yellow Now, une maison spécialisée en cinéma, art contemporain et photographie, Roland Breucker, illustrateur, professeur de dessin et cofondateur des éditions du Daily-bul et enfin, Raymond Vervinckt, imprimeur liégeois implanté dans le quartier Nord. Ayant tous trois un pied dans le monde du livre, ce fut une évidence pour ces amis de mettre en lumière des éditions un peu singulières, alternatives voire marginales. « Depuis ses origines, le Comptoir a pour vocation de soutenir et promouvoir le travail de maisons d’édition indépendantes ne bénéficiant pas de diffusion à grande échelle, ou moins visibles dans les circuits des librairies traditionnelles » explique Emelyne. Il accueille également les démarches éditoriales sauvages : fanzines, graphzines, autoéditions avec un désir d’exigence et le gout du travail bien fait. C’est avec le soutien du secteur du livre et des lettres de la Fédération Wallonie Bruxelles que l’association remplit ces missions depuis plus de 20 ans. Par ailleurs, le Comptoir travaille directement avec la plupart de ses éditeurs, sans l’intermédiaire de diffuseur-distributeur et même si cela rend plus ardue la gestion des stocks, cela permet un contact de proximité avec les acteurs de terrain, les façonneurs d’édition. Une façon de faire où on laisse le temps aux livres de trouver leurs lecteurs en conservant longtemps les catalogues. 

Vous avez dit exposition ? 

« Oui, le Comptoir dispose d’un étage investi en galerie qui accueille annuellement une dizaine d’expositions en lien avec la petite édition. Une autre façon de découvrir l’édition alternative et les métiers qui la composent » lâche la libraire. C’est ainsi qu’on peut y voir des originaux issus d’albums, les étapes de composition du livre : les épreuves, les premiers tirages, les contenus non publiés, … et toutes sortes d’images et objets d’illustrateurs, photographes, typographes, graveurs, imprimeurs liés à une pratique éditoriale. « Ça peut donc être tout à fait polyvalent. Dernièrement, les éditions Koalath (Anne de Pierpont, Jacques Faton et Olivier Deprez) ont exposé pendant un mois un travail se basant sur l’investigation de lieux, de sites en mutation, ainsi que sur le sujet de la mémoire. L’exposition retraçait les protocoles – très hétéroclites ! – de chacun afin de collecter la matière qui se retrouve dans leurs livres : films, maquettes, documents d’archive, photographies, interviews, différents articles sources, objets collectés, essais d’impression … l’installation était étonnante et explicitait dans le détail leur démarche artistique et éditoriale si particulière. » Les Fugueurs du livre... C’est un salon ou plutôt une foire du livre consacrée à la petite édition. On y découvrira une cinquantaine de stands où les petits éditeurs présentent leur catalogue et mettent en avant leurs auteurs lors de séances de dédicaces. En parallèle, des tables rondes y seront organisées afin de rencontrer plus intimement quelques-uns des éditeurs, parfois accompagnés d’auteurs. Cette année seront mis à l’honneur : la Grange Batelière, Ni fait ni à faire, et Boustro pour le samedi, l’Attente, l’Herbe qui tremble et Fremok pour le dimanche. En dehors du salon, le Comptoir développe quelques événements hors des murs, et investit des lieux emblématiques de Liège comme la chapelle Volière et l’église Sainte-Catherine où ont été proposés concerts et lectures en collaboration avec les éditions Primitive et Maelström ; la bibliothèque des Chiroux, qui les accueille dans ses locaux pour des ateliers d’écritures animés par des auteurs invités par le Comptoir ; le musée de la Boverie, lors de l’exposition « En piste ! » un événement qui rassemble les galeries liégeoises. Il y a également l’activité liée à la librairie avec les séances de dédicaces, de présentations et d’entretiens avec des auteurs et/ou éditeurs. Le Comptoir rencontre aussi les écoles secondaires et supérieures afin de présenter une sélection d’ouvrages choisis selon un axe particulier : reliure, illustration, photographie, récit de vie ou simplement les ouvrages de petites éditions. Ces échanges se passent tantôt dans les locaux de la librairie tantôt dans les classes.

 « Par ailleurs, nous avons l’intention d’organiser prochainement un petit festival de poésie sonore et un festival éco-poétique où différents vecteurs tels l’art plastique, la poésie, la lecture, la représentation, les conférences seront abordés » conclut Emelyne. Situé au 20 en Neuvice à Liège, l’établissement accueille les visiteurs du mercredi au samedi de 13 à 18h, ou sur rdv, pour des visites d’expositions ou autres demandes particulières.

Publié le 3 Décembre 2022 par
Auteure

Tu vas kiffer aussi

Les Afters du Festival de Liège

L’ESSENCE DU FESTIVAL DE LIÈGE

FIFCL 2022, LA COMÉDIE FAÇON LIÉGEOISE

FIFCL 2022, LA COMÉDIE FAÇON LIÉGEOISE

CONCERTS, VOUS AVEZ DIT CONCERTS ?

CONCERTS, VOUS AVEZ DIT CONCERTS ?

DÉS OU CLÉS… À VOUS DE CHOISIR

DÉS OU CLÉS… À VOUS DE CHOISIR

LA PLATEFORME WALLONNE DEDIEE AUX ARTS ET A LA CULTURE LOCALE

LA PLATEFORME WALLONNE DEDIEE AUX ARTS ET A LA CULTURE LOCALE

L'UN DIT, L’AUTRE FAIT !

JAM-SESSION AU GARAGE : LA RÉSURRECTION 

JAM-SESSION AU GARAGE : LA RÉSURRECTION 

SPHERES SONORES INAUGURE SON NOUVEAU STUDIO

SPHERES SONORES INAUGURE SON NOUVEAU STUDIO

CHATEAU DE WAROUX EN MODE MULTIDISCIPLINAIRE

CHATEAU DE WAROUX EN MODE MULTIDISCIPLINAIRE

ÇA SLAME À LIÈGE !

ÇA SLAME À LIÈGE !