1ÈRES SCENES, DES ARTISTES À NE PAS MANQUER SAMEDI AU REFLEKTOR!

1ères scènes est un projet né en 2010 qui a pour but de mettre en avant des artistes liégeois ayant peu ou pas joué sur scène. Les artistes ou groupes qui sont retenus peuvent bénéficier d'un accompagnement de plusieurs mois comprenant des journées de résidence, du coaching scénique, des ateliers, des séances d'informations ainsi que la possibilité d'enregistrer quelques morceaux au studio de Sphères Sonores. Cette année, 5 talentueux artistes ou groupes ont été sélectionnés, je vous laisse les découvrir.

 

L'interview:

Présente-toi en quelque mots ? Comment définirais-tu ton univers musical?

Mo’Zinga: Je suis chanteur auteur-compositeur dans une style que j’ai nommé « Hip-Hop Psychélodique ». Mo’Zinga, c’est un savant mélange entre des textes sincères, une voix chamanique, des mélodies lumineuses, des arrangements riches en tension et des rythmes entraînants. Mo’Zinga nous invite à nous « connecter à notre propre authenticité de manière bienveillante ». Messager entre les mondes du visible et de l’invisible, l’artiste explore un univers mystique composé de chansons en français et en anglais, véritables caresses introspectives dont émane un doux sentiment de sécurité. Mo’Zinga est accompagné, sur scène, de 4 musiciens : un guitariste, un claviériste, un bassiste et un batteur, qui amplifient à l’unisson cet état de trance que procurent les compositions de Mo’Zinga dans une prestation scénique habitée.

Mya Lee: Je m'appelle Mya Lee et j'ai 29 ans. Je fais de la pop alternative que je produis, j'écris et je chante seule dans mon coin depuis que j'ai 21 ans. Je m'occupe aussi du stylisme et de la direction artistique parce que mon univers est inspiré du cyberpunk et de l'afrofuturisme. Je décris ma musique comme étant pop car mon premier objectif, c'est de créer une mélodie mémorable. Après, autour de cette mélodie, j'essaie de produire des chansons avec des harmonies différentes de ce qu'on entend à la radio en général. J'écris aussi peu de chansons d'amour car jusqu'ici c'est loin d'être une obsession pour moi ! J'essaye de parler de ma manière de questionner la vie, de mes crises existentielles en priorité. Je suis aussi bien inspirée par le RnB et la pop que le classique ou le rock alternatif. Donc j'essaye d'intégrer le tout dans ce que je fais ! 

ShiroKuro: Je suis Nathanaël Paulis et j'ai fondé le groupe ShiroKuro, un trio musical liégeois de pop-rock, aux influences Indie.
Après avoir débuté en solo (en tant que chanteur et violoniste électrique), j'ai invité Louis Comblin (guitariste, pianiste et compositeur) et Matias Pollicino (batterie) à me rejoindre dans cette aventure ; on est tous les trois étudiants du Conservatoire Royal de Liège et on avait déjà collaboré ensemble dans divers projets d'étudiants.
Notre univers musical se base sur plusieurs choses: la croisée entre des artistes et des influences multiples (de Coldplay à London Grammar, en passant par la musique électronique), des thématiques profondes comme l'amour ou les questionnements identitaires, et le concept de dualité entre lumière et obscurité, qui porte toute notre direction artistique.

Deïja: Je suis une artiste chanteuse autrice de 25 ans. J’aborde des thèmes qui me tiennent à cœur et dans mes sons, je me permets d’utiliser ma voix pour exprimer tout ce que j’ai retenu en moi durant des années. J’ai beaucoup de choses à dire. Je fais du RnB et de la Soul, je définirais ma musique en quelques mots comme la fusion entre l’old school niveau soul et la new wave de la RnB. Les mélodies de Erykah Badu, Lauryn Hill et la créativité de IAMDDB, Lolo Zouai. Tout ça crée un mélange que j’essaye de rendre le plus authentique possible ! 

Nouvelle Ombre: Nous, c'est Nouvelle Ombre, groupe de rap liégeois. On 
aborde divers sujets sociétaux et relationnels avec des musicalités 
variées et une vision commune, souvent sombre et fataliste, du monde qui 
nous entoure. On a chacun (Yūrei, Surve, Flozzy) des affinités et des styles musicaux 
différents, on peut passer de la drill au boom bap d'un morceau à 
l'autre, c'est difficile de se catégoriser.

Qu'est-ce que l'accompagnement dont tu as pu bénéficié par 1ères scènes t'a apporté? Comment résumerais-tu cet accompagnement?

Mo’Zinga: Il m’a apporté une confirmation dans le chemin que j’ai décidé de prendre début de cette année. Il m’a aussi familiarisé avec le milieu professionnel de la musique avec des instances telles que Sphères Sonores et Equinoxe FM

Mya Lee: Premières scènes est accompagnement avant tout destiné aux nouveaux artistes qui débutent dans le milieu et leur offre plusieurs activités destinées à étendre leurs connaissances du métier et leur expérience scénique. Si vous n'avez pas quelqu'un dans votre entourage qui fait ce métier, c'est assez compliqué de savoir où aller et à qui s'adresser. Grâce au programme, on a pu faire une résidence de deux jours dans un centre culturel et discuter avec des ingénieurs du son, des coachs scéniques, des spécialistes marketing, découvrir comment trouver des concerts mais aussi créer une communauté avec les autres artistes débutants qu'on a rencontré. C'est vraiment une opportunité unique à saisir pour les nouveaux artistes liégeois. L'accompagnement de premières scènes a surtout été un électrochoc pour moi car je suis très exigeante et je n'étais jamais satisfaite du résultat de mon travail. J'étais aussi assez inquiète de savoir si j'allais pouvoir être capable de porter ce projet sur scène. Finalement, avec la deadline du concert au Reflektor, j'ai été obligée de me dépasser et d'accepter de partager mon travail avec le monde extérieur. Le coaching et la résidence de deux jours au centre culturel de Seraing ont vraiment été enrichissants. Ça m'a forcé à avancer et j'en vais vraiment besoin ! 

ShiroKuro: Premières Scènes, c'est d'abord plusieurs formations (fonctionnement du monde de la radio, bookings, ...), mais aussi une résidence au Foyer Culturel de Jupille, coachés par Jérémie Macaluso (ingé son du Foyer) et par Michaël Lariviere du groupe My Little Cheap Dictaphone: une résidence toute particulière pour moi en tant que personne, qui suis un très grand fan de ce groupe ; et pour ShiroKuro, qui a été directement influencé par la musique de MLCD. Du début à la fin de cet accompagnement, on a vécu quelque chose d'incroyable qui nous a renforcé artistiquement, mais aussi humainement. On a reçu tout un tas d'outils pour nous aider à prendre confiance en notre musique, et transmettre cette confiance à nos fans, présents et futurs. Et bien entendu, ce programme n'est pas terminé: le concert du 9 décembre au Reflektor est l'apogée de ce programme qui nous aura permis de jouer dans une des salles les plus légendaires de la ville de Liège: un rêve pour nous.

Deïja: J’ai eu droit à un coaching scénique et technique pour préparer cette scène du 9 décembre. Ces coachings m’ont énormément aidée pour me former sur d’autre scènes aussi, et je suis super reconnaissante d’avoir pu avoir accès à ces formations. On a eu aussi l’intervention de nombreux intervenants du millieu musical qui nous ont expliqué comment se passent les scène, le booking,... On a eu des très bons conseils et nous allons aller également avoir droit à une séance de studio à Sphères Sonores en 2024. Je suis super super heureuse d’avoir accès à ces projets. 

Nouvelle Ombre: Le projet porte bien son nom ! On a appris énormément de 
choses, surtout en ce qui concerne la scène, mais aussi sur les autres 
côtés de la "vie d'artiste". On a également pu rencontrer d'autres 
artistes/groupes qui proposent d'autres styles et qu'on n'aurait pas 
forcément croisés dans d'autres circonstances.

Comment te sens-tu par rapport à ton concert dans la salle mythique du Reflektor qui approche à grands pas?

Mo’Zinga: Excité ! Pouvoir partager mes compositions avec un public qui les entendra en grande majorité pour la première fois, ça me fait vibrer ! Les conditions pour profiter un maximum du Show’Zinga sont réunies, entre-autres, grâce à la magnifique salle qu’est le Reflektor. Le prestige que cette salle offre est quelque chose dont je me nourris volontiers. 

Mya Lee: Je suis complètement dans le déni ! Les jours avancent, je répète, je choisis les vêtements que je vais porter mais ça a l'air complètement irréel pour l'instant ! Probablement parce que je travaille beaucoup sur la sortie de mon single "Tonight's the Night" le soir même à minuit car je n'ai pas encore sorti de musique ! J'ai donc une double deadline qui se profile à l'horizon avec toutes les obligations que ça implique ! Ce concert va donc être un grand saut dans le vide car c'est une première scène et une avant-première. Personne n'aura entendu ma musique avant que je monte sur scène et certains m'entendront chanter pour la toute première fois. C'est à la fois excitant et stressant mais je vais essayer d'en profiter au maximum ! 

ShiroKuro: On est très, très excités à l'idée de jouer dans une telle salle, dont nous avons été nous-mêmes le public maintes et maintes fois: savoir qu'on va fouler les pas de grands noms de la musique (liégeoise ou d'ailleurs), c'est assez incroyable ; et puis, le bonheur de jouer " à domicile ", nous qui sommes tous trois de la Province de Liège, c'est une excellente opportunité pour ramener énormément de monde et profiter de la visibilité de la salle pour nous faire connaître à un tout nouveau public ; enfin, partager l'affiche avec 4 autres artistes/groupes de talent, qui en veulent et qui veulent se montrer aussi à un nouveau public... c'est vivifiant ! En espérant que ce concert nous porte pour la suite de notre carrière... et qu'on pourra taper dans l'œil de nouveaux fans !


Deïja: Je me sens plus qu’excitée de perfomer sur une scène aussi mythique que le Reflektor, ça va nous permettre à nous tous de terminer l’année sur une belle note avec une belle motivation pour commencer 2024 avec des beaux souvenirs et une belle formation en tête. On a l’occasion d’être tous super soudés donc je n’ai aucun doute que tout se déroulera super bien, dans la bienveillance et le soutien ! 

Nouvelle Ombre: L'un de nous trois est plus stressé que les autres, on ne 
dira pas qui, mais on est chauds pour faire bouger la salle et faire 
découvrir notre projet aux personnes présentes le 9 !

Pourrais-tu nous raconter une petite anecdote?

Les réponses des 5 artistes ou groupes sont à découvrir en audio sur notre page Instagram.

Quelques liens utiles: 

Instagram : mozinga_ig / mmmyalee_ / ShiroKuro_music / loradeija / nouvelleombre

Facebook : mozinga.fb / mmmyalee_ / ShiroKuroNP / deija / nouvelleombre4000

Site internet : Mo'Zinga / Mya Lee / Deïja/ Nouvelle Ombre 

Youtube: Mya Lee 

Spotify: ShiroKuro 

Publié le 5 Décembre 2023 par
Julie Bernardi, chroniqueuse

Tu vas kiffer aussi

Vennes

Remontons le temps autour d’un verre !

Punch Live © François-Xavier Cardon

À PILE OU FACE… PUNCH LIVE !

'NKEY

'Nkey, une artiste dont vous n'avez pas fini d'entendre parler!

table

NOUVELLES LÉGENDES DES HAUTES FAGNES

Soutenez ce projet en rejoingant la campagne Ulule !

"Flowers" : le nouveau clip de CONDORE réalisé par Mathieu Labaye !

Emi Garroy

EMI GARROY, DESSINS/BORDEL & CO !

ZVEN vignette

L'ARTISTE ZVEN NOUS PARLE DE SON PROCHAIN EP "SALES CHIENS"!

Aubhe

DÉCOUVREZ UN MONDE DE MÉLODIE ET D’ÉMOTION AVEC AUBHE