CARAVANSÉRAIL… LA CULTURE OUVERTE A TOUS

Rédaction : Cécile Botton & Patrick Ndibwalonji Badibanga

Du 23 mai au 15 juin 2024, le Manège Fonck accueillera le Festival Caravansérail organisé par trois compagnies de théâtre liégeoises – le Collectif Mensuel, la Cie Espèces de… et les Ateliers de la Colline –. Une première édition collective et exploratoire qui mêlera spectacles, ateliers, moments de rencontres et de fêtes. Une seule envie, ouvrir le théâtre à toutes et tous !

La fanfare éphémère, vous connaissez ? Non ! C’est normal… Elle n’existe pas encore. Le 6 juin prochain, au bout d’une journée d’essais entre des musiciens qui ne se connaissent pas, ce collectif inédit verra le jour. Cette tendance à la spontanéité et aux rencontres improbables, c’est vraiment l’âme du concept de Caravansérail. D’ailleurs, le terme signifie littéralement « lieu très animé fréquenté par des personnes de toute provenance ».

 

© Céline Chariot - Espèce de... - Petits Poi(d)s
© Céline Chariot - Espèce de... - Petits Poi(d)s

À l’origine...

Trois compagnies qui se connaissent depuis bien longtemps et qui proposent, depuis des années, des spectacles certes divertissants, mais surtout engagés posant un regard critique sur la société d’aujourd’hui ! « On s’est dit qu’il serait bien de créer un événement ensemble car on partage des valeurs communes qu’elles soient artistiques, éthiques, politiques et culturelles. » explique Mathias des Ateliers de la Colline. Si ceux-ci s’adressent aux jeunes publics, le Collectif Mensuel est un théâtre dit tout public alors que la Cie Espèce de… est une compagnie de théâtre action. L’occasion d’élargir les publics possibles et de créer un événement transgénérationnel. « L’idée, c’est de permettre aux personnes issues de différents quartiers populaires de Liège de participer à des activités artistiques accessibles et dans un lieu qui leur ressemble. Construire du commun » poursuit Mathias. 

Tout un programme… 

Pour faire venir les gens qui n’ont pas l’habitude d’aller au théâtre et qui ont peu d’accès aux activités culturelles, le trio s’est associé avec le Festival de Liège qui pratique aussi une politique d’ouverture pour une culture accessible à tous. Il a également pu compter sur l’aide du CRC pour construire cet événement. En effet, en synergie avec tous ces spectacles – « Madame M », « Zaï Zaï », « Les enfants de la Vallée », « Petits Poi(d)s », « Blockbuster », « C’est qui le plus fort ? », « Sara », « Un peu d’humanité bordel ! », « Une pièce pour les vivant.x.e.s en temps d’extinction », « La chute » -, il y aura toute une série d’activités : ateliers d’écriture, d’arts plastiques, de cinéma d’animation, de roman-photo, théâtre et autres bords de scène, … afin de permettre au public d’expérimenter diverses techniques artistiques. « Il y a vraiment le désir de croiser nos publics et de décloisonner les arts ! » lâche Baptiste du Mensuel. D’ailleurs, différentes activités seront proposées aux enfants afin que les parents puissent venir voir un spectacle en même temps. Sans oublier les soirées plus festives où fanfares, blind test, chœur d’un soir, concerts, scène ouverte, vous plongeront dans un brin de folie ! Par ailleurs, toutes les activités sont accessibles à un tarif "Pay what you can", càd. à prix libre ou gratuitement.

© Olivier Demeffe -Les Ateliers de la Colline - Sara
© Olivier Demeffe -Les Ateliers de la Colline - Sara

Le public associatif…

Le théâtre action permet de travailler avec des publics fragilisés autour de thématiques communes comme le spectacle « Un peu d’humanité bordel ! » qui est une création réalisée par des personnes relevant du CPAS. « On a travaillé 18 mois pour ce spectacle et donc c’est important de proposer aux personnes qu’on n’entend pas souvent d’être sur un plateau et de prendre la parole devant un tout public qui vient les écouter… C’est ça le travail de décloisonnement, le cœur du spectacle ! » explique Lara de la Cie Espèce de…

Place aux 4 jeudis…

Une co-construction des 3 compagnies… Le premier pour une pendaison de crémaillère sous le signe d’une installation scénographique participative. Lors du deuxième, on cuisinera ensemble dans différents quartiers afin de se retrouver pour un grand banquet des cultures à la caserne Fonck. Pour le troisième, chaque compagnie offrira une rencontre en individuel au public. Enfin, le quatrième sera axé sur le théâtre action où on présentera différentes formes artistiques réalisées par des associations de français langue étrangère. 

Envie de plus…

Retrouvez l’ensemble de la programmation sur le site du festival ! Le mot de la fin … « On essaie d’ouvrir la culture et de créer la rencontre entre les gens, c’est l’ambition de notre premier festival » conclut Mathias des Ateliers de la Colline.

Publié le 17 Avril 2024 par
Auteure

Tu vas kiffer aussi

Caranvansérail - © Cécile Botton

ZAÏ, ZAÏ… UNE PLONGEE AU CŒUR DE LA « LIEGITUDE » !

Crapa x Pol'R en studio

Crapa x Pol'R : "On ne peut que gagner quand on n’a rien à perdre"

jerem

INONDATIONS 2021 : QUELLE LEÇON TIRER ?

Divercity en 2023

Divercity, un festival liégeois qui se déroule dans des lieux chargés d'histoire...

Affiche pride 2024

La Pride de la TransPédéGouines, c'est ce samedi !

Cover du projet

Pour être Bonamby, il suffit d'écouter leurs morceaux

DON FUEGO

Vivre la Fast Life avec Don Fuego

De l'art sur du brut

Cogephoto, nouvelle galerie liégeoise

© Marc Bailly

SÉBASTIEN HOGGE… OVNI DE LA GUITARE

fRANCO

FRANCOFOLIES 2024 : C’EST PARTI !

Cover de l'album

Chose, un.e artiste prometteur.euse qui sort son premier album

Les présentateurs des Diamawards

DIAMWARDS Digitaux et Diaspora Africaine