LE PECA… KESAKO ? Immersion au DIC Collège

Rédaction : les élèves du DIC & Cécile Botton /  Photos : les élèves du DIC

Depuis quelque temps, dans la bouche des opérateurs culturels, circule le mot PECA. Le PECA ou Parcours d’Éducation Culturelle et Artistique a pour objectif de permettre à tous les élèves de l’enseignement obligatoire d’accéder, par le biais de l’école, à l'art et  la culture. Avec ma casquette de référente culturelle, je me suis rendue au DIC à Liège où j’ai suivi les élèves qui avaient choisi l’atelier journalisme afin d’alimenter le journal de l’école : « "La plume luDIC"

© Elèves du DIC
© Elèves du DIC

Atelier portrait de rue (Anaëlle Glaude)

Quand on m’a dit portrait de rue, je l’ai pris au sens littéral du terme… J’ai donc cru que nous allions simplement prendre des photos de rue avec parfois des petites particularités ou des éléments intéressants. Quelle fut ma surprise quand j’ai découvert qu’en réalité j’allais devoir interviewer des inconnus dans la rue et en tirer leur portrait ! 

J’ai d’abord été stressée, car ce n’était pas un simple exercice que l’on me demandait là! Mais cette émotion a vite laissé place à l'excitation d’essayer une nouvelle expérience! Nous sommes donc partis à la recherche d’individus qui nous inspiraient. Au début, personne n’osait se lancer. Finalement, j’ai vu un homme qui portait un chat dans sa capuche ! Je me suis dit que je ne pouvais pas le rater alors j’ai foncé et je l’ai fait ! 

C’est vrai, j’ai eu peur sur le moment mais je ne regrette pas d’avoir essayé malgré la peur d’échouer. Une bonne leçon de vie. 

Merci à monsieur Jehaes pour cette découverte !

© Elèves du DIC
© Elèves du DIC

La Buronzu Gallery (Olynyk Rachel 2H)

Le mercredi 7 février, nous sommes allés visiter la galerie d’art “Buronzu Gallery” dans le cadre de la semaine culturelle. Il y avait les œuvres de deux illustrateurs : Lili Wood et Jean Mallard. Ils sont tous les deux français mais possèdent un style très différent. Lily Wood peint des paysages sur le moment et passe par conséquent beaucoup moins de temps que Jean Mallard pour un tableau. En effet, ce dernier peut passer une semaine sur un tableau avant d’être content du résultat et obtient donc un résultat au trait beaucoup plus fin. J’ai beaucoup apprécié les 2 artistes mais j’ai eu un coup de cœur pour le style très coloré et harmonieux de Lili Wood. 

C’était une vraie découverte et une bonne idée pour la semaine culturelle. 

Envie de plus...

Rendez-vous sur le site de "La plume luDIC" !

 Vous y trouvez l'ensemble des textes, photos, vidéos et autres audios réalisés par les élèves lors de cette semaine culturelle.

Publié le 2 Avril 2024 par
Auteure

Tu vas kiffer aussi

noura

L’ART AUX MILLE ET UNE COULEURS

2

Blockbuster au Caravansérail (2 fois)

bloc

BLOCKBUSTER EXPÉRIMENTAL AU CARAVANSÉRAIL

MIROIR - Un MiCROFiLM de Laura Pop

Réalisez un court métrage d'animation grâce à MiCROFiLM !

Caranvansérail - © Cécile Botton

ZAÏ, ZAÏ… UNE PLONGEE AU CŒUR DE LA « LIEGITUDE » !

Crapa x Pol'R en studio

Crapa x Pol'R : "On ne peut que gagner quand on n’a rien à perdre"

jerem

INONDATIONS 2021 : QUELLE LEÇON TIRER ?

Divercity en 2023

Divercity, un festival liégeois qui se déroule dans des lieux chargés d'histoire...

Affiche pride 2024

La Pride de la TransPédéGouines, c'est ce samedi !

Cover du projet

Pour être Bonamby, il suffit d'écouter leurs morceaux

DON FUEGO

Vivre la Fast Life avec Don Fuego