SÉBASTIEN HOGGE… OVNI DE LA GUITARE

Rédaction : Cécile Botton / Photos : Marc Bailly

Ce vendredi 19 avril, le guitariste de finger-picking liégeois Sébastien Hogge s’est produit à l’An Vert. Salle comble, public suspendu sur des mélopées d’accords… Un p’tit détour dans les coulisses s’impose… On ne peut passer sous silence cet ovni de la guitare !

Symbiose avec le public…

« Ce que je recherche, c’est faire réagir le public… J’aime quand les gens me font des retours sur tel ou tel morceau que ce soit positif ou négatif ! » lâche d’emblée Sébastien. Pari réussi ! Lors de l’entracte, les spectateurs ne cessent de partager ressentis et impressions avec l’artiste. Groove, technique époustouflante et harmonie émotionnelle emmènent une salle tout ouïe dans un voyage hors temps. « Transmettre des émotions, c’est l’essence de ce qu’on cherche tous à travers la musique ou l’art en général » poursuit le musicien.

Et bien sûr, on a pu compter sur un set bien balancé oscillant entre nouvelles compos et anciens morceaux revisités en toute finesse. Sans oublier quelques reprises histoire de chauffer la salle ! « Sur scène, humour, ton de voix et décontraction sont mes maîtres mots… J’assume pleinement mes qualités et mes défauts ! » Rien de tel pour mettre les spectateurs captivés en action… « Alors, t’es porté par un truc, il y a une espèce d’unité, une confiance dans le public qui s’installent et tu commences ton morceau différemment, tu oses… Ça peut surprendre et t’emmener loin ! »

© Marc Bailly
© Marc Bailly

Un nouvel album…

Actuellement, le guitariste prépare un nouvel opus qui sortira l’an prochain. « Par rapport aux précédents, ce sera un album de maturité dans le sens où j’essaye d’être cohérent, d’harmoniser les styles. La colonne vertébrale de mon projet… C’est comprendre qui je suis et ce que j’ai envie d’être ! » Groove, lumière, chaleur et rigueur seront au cœur de ses nouveaux morceaux ! « La rigueur ou l’art d’aller au bout des choses de manière structurée, c’est travailler l’équilibre entre ressenti et réflexion, il faut se poser les bonnes questions… On développe ainsi tout un cheminement artistique ! »

Cheminement…

Retour à la simplicité de ses débuts… Seul en scène avec sa guitare acoustique, le musicien surfe sur une vague de blues et de musique folk saupoudrant le tout d’un zeste de jazz, de funk et de rock. Nous avons d’ailleurs eu droit à quelques nouveaux morceaux dont Con’Rock ainsi qu’un «toujours anonyme » débordant d’une complexité renversante… Que de travail pour arriver à une telle maîtrise ! Depuis près de deux ans, le guitariste compose et joue de plus en plus sur une guitare classique. « Passer d’une guitare à l’autre favorise l’évolution de mon jeu, car le toucher et le son ne sont pas du tout les mêmes. »

Essence d’un morceau…

Les souvenirs, les images qui émergent sont à l’origine de chacune de ses compositions. « Un morceau vaut la peine s’il raconte une part de moi… » Par exemple, The Old House, un de ses morceaux préférés évoque la maison ardennaise de ses grands-parents où, tous sens en éveil, ses yeux d’enfants se remémorent l’odeur de soupe, du feu de bois… « Je m’aligne sur cette fréquence qui donnera une couleur particulière à chaque morceau… Étonnamment, tu racontes beaucoup de choses sans paroles ! » Il est vrai que les notes ouvrent le champ des possibles, la mélodie laisse place à l’imagination, au ressenti. C’est une magie qui opère et ouvre nos souvenirs nous emportant par-delà le monde. « Une forme de méditation somme toute ! » 

Autre exemple, Follow your star ou l’envie de poursuivre ses rêves, ses passions, ce qui anime l’artiste depuis toujours. « C’est quelque chose de très profond qui enflamme ma vie… Je pense aussi que les mélodies sont en nous… Un peu comme une graine qui germe ! »  

Finger-style Guitar School

Depuis quelque temps, l’artiste est en train de monter sa propre école de musique. Actuellement, il s’attache à la mise en place de stages. Certains sont axés sur le finger-picking et d’autres sur la guitare d’accompagnement. N’hésitez pas à suivre son actualité sur la page de son école : Finger-style Guitar School. « À terme, j’aimerais créer un site internet où je développerai un abonnement en ligne avec mes partitions » conclut Sébastien.

Envie d’un voyage suspendu…

Le temps d’un concert, laissez-vous porter par le groove de cet artiste aux doigts virevoltants et par la magie de ses mélodies aux couleurs uniques… Déconnexion, sous une valse d’émotions, garantie !

Sébastien sera en concert le 24 mai en duo avec Shana Mpunga à la salle Prévers à Jupille, le 3 aout à Mortier et le 25 aout à la Brasserie Sauvenière dans le cadre de "Jazz au fil de l'eau". N'hésitez pas à suivre l'actualité sur son site.

Publié le 22 Avril 2024 par
Auteure

Tu vas kiffer aussi

Caranvansérail - © Cécile Botton

ZAÏ, ZAÏ… UNE PLONGEE AU CŒUR DE LA « LIEGITUDE » !

Crapa x Pol'R en studio

Crapa x Pol'R : "On ne peut que gagner quand on n’a rien à perdre"

jerem

INONDATIONS 2021 : QUELLE LEÇON TIRER ?

Divercity en 2023

Divercity, un festival liégeois qui se déroule dans des lieux chargés d'histoire...

Affiche pride 2024

La Pride de la TransPédéGouines, c'est ce samedi !

Cover du projet

Pour être Bonamby, il suffit d'écouter leurs morceaux

DON FUEGO

Vivre la Fast Life avec Don Fuego

De l'art sur du brut

Cogephoto, nouvelle galerie liégeoise

fRANCO

FRANCOFOLIES 2024 : C’EST PARTI !

© Dominique Houcmant - Collectif Mensuel - Blockbuster

CARAVANSÉRAIL… LA CULTURE OUVERTE A TOUS

Cover de l'album

Chose, un.e artiste prometteur.euse qui sort son premier album

Les présentateurs des Diamawards

DIAMWARDS Digitaux et Diaspora Africaine